SCPI Crédit Mutuel Pierre 1 et Multimmobilier 1 : une prochaine fusion?

Publié le 30 nov. 2015 par .
Mis à jour le 20 mars 2018

La Française : projet de fusion entre deux SCPI

Le prisme SCPI 

Les SCPI Crédit Mutuel Pierre 1 et Multimmobilier 1 de la société de gestion La Française REIM présenterons en détail les modalités de leur projet de fusion lors de l’Assemblée générale extraordinaire (AGE) du 19 janvier 2016. En conséquence le marché secondaire des deux SCPI sera interrompu du 30 novembre 2015 jusqu’à la date de l’AGE. L’opération de fusion présentée correspond à une transmission du patrimoine de la SCPI Multimmobilier 1 (société absorbée) à la SCPI Crédit Mutuel Pierre 1 (société absorbante). En contrepartie des biens apportés, les anciens associés de Multimmobilier 1 se verront attribuer des parts de la société Crédit Mutuel Pierre 1.

Ce rapprochement s’il a lieu donnera naissance à une SCPI affichant une capitalisation supérieure au milliard d’euros. Les deux SCPI étant assez similaires sur les plans immobiliers et financiers il n’est pas à prévoir de changement majeurs autre qu’une nouvelle dynamique positive aux placements des associés.

L’ambition de La Française REIM est d’inscrire ce nouveau véhicule dans dynamique de diversification et de renouvellement du patrimoine en arbitrant notamment les actifs de bureaux de petite taille et non stratégiques. Par ailleurs l’âge moyen du patrimoine de ces SCPI est supérieur à 13 ans or le nouveau véhicule souhaite « répondre à l’évolution sociétale actuelle, aux mutations profondes des modes de travail induites par les évolutions technologiques ». Cela peut se faire soit au moyen de la rénovation d’actifs soit au travers d’acquisitions d’immeubles neufs.

Les deux SCPI sont d’ores et déjà dans cette logique. Elles ont arbitré 42 millions d’euros en 2014, 57 millions d’euros attendus en 2015 et projettent un montant supérieur à 60 millions en 2016. Cette modernisation rapide du portefeuille concerne en particulier la SCPI Crédit Mutuel Pierre 1. L’allocation cible a pour objet de s’ouvrir aux autres typologies d’actifs. La part du bureaux sera sensiblement réduite mais restera majoritaire et la part du commerce sera légèrement renforcée. L’élargissement de la politique d’acquisition se fera sur des actifs diversifiés à hauteur de 15% et surtout par une ouverture au marché européen de bureaux avec un objectif fixé à 10% du patrimoine global.

 

Archives


L’article vous a plu? N’hésitez pas à le partager
MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils

articles similaires