Avez-vous pensé à défiscaliser cette année ?

Publié le 30 nov. 2018 par Jonathan .
Mis à jour le 30 nov. 2018

Avez_vous_pensé_à_défiscaliser_cette_année

À l’approche de la fin de l’année, les placements financiers et immobiliers défiscalisants suscitent l’engouement des Français. Parmi les plus intéressants figurent les SCPI fiscales, des véhicules de placement immobilier. Mais comment défiscaliser à travers ces placements ?

 

Investir en SCPI fiscales pour défiscaliser

Avec les SCPI fiscales, il est désormais possible pour les épargnants d’investir tout en profitant d’un dispositif de défiscalisation. Comme leur nom l’indique, ces véhicules permettent de profiter de divers avantages fiscaux. En contrepartie, l’épargnant doit respecter une durée minimum de détention. Cette durée de détention varie généralement de 6 à 12 ans, en fonction du type de SCPI. La réduction fiscale est également fonction du dispositif sur lequel la SCPI est basée.

Les SCPI fiscales fonctionnent sur le même principe que les investissements immobiliers défiscalisés en direct. La seule différence réside au niveau de la gestion et du suivi. Dans un investissement en direct, l’exploitation de l’immeuble est assurée par l’investisseur. Dans le cadre d’un placement en SCPI fiscale, elle est confiée à une société de gestion agréée par l'AMF (Autorité des Marchés Financiers)

 

SCPI Pinel : défiscaliser sur plusieurs années

Pour profiter d’une défiscalisation s’étendant sur plusieurs années, l’investissement immobilier en SCPI Pinel reste la meilleure alternative. Dans un tel véhicule, la réduction d’impôt peut aller jusqu’à 21 %. Elle dépendrea de la durée d’engagement de la SCPI. La déduction est de 12 % pour un engagement de 6 ans, de 18 % pour 9 ans et de 21 % pour 12 ans.

Au-delà des avantages fiscaux, les SCPI Pinel permettent aux épargnants de profiter d’un placement modulé dans le temps. Par ailleurs, l’investisseur pourra profiter de la réduction d’impôt (exonérée de frais de notaire) dès l’année du placement.

 

SCPI Malraux : réduction d’impôt « one shot » de 30 %

Les SCPI Malraux permettent aux épargnants de profiter de la défiscalisation du dispositif Malraux. Celui-ci offre aux investisseurs une réduction d’impôt « one shot » de 30 % sur les dépenses en travaux dans la limite des 100 000 €.

Les SCPI Malraux investissent exclusivement dans des immeubles à rénover. Les épargnants doivent respecter la durée de détention de 9 ans pour être défiscaliser. À noter que l’avantage fiscal est directement déduit sur le montant de l’imposition.

 

SCPI Déficit foncier : un déficit déductible allant jusqu’à 10 700 €

Les épargnants peuvent profiter d’un investissement défiscalisé à travers un placement en SCPI déficit foncier. Le déficit foncier est imputable des revenus globaux pour toutes les charges, sauf les intérêts d’emprunt dans la limite des 10 700 €. Pour rappel, les SCPI déficit foncier investissent dans des immeubles nécessitant des travaux de rénovation.

Le montant affecté aux travaux peut être déduit des revenus fonciers futurs, des revenus fonciers existants ou encore du revenu global. Ce qui est intéressant avec les SCPI déficit foncier, c’est la possibilité de profiter de la réduction d’impôt dès l’année de la souscription. L’épargnant peut par ailleurs investir progressivement et diriger la défiscalisation.

 

Source : Meilleurescpi.com

Archives

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils