Les taux de crédit toujours au plus bas

Publié le 22 juil. 2016 par - Mis à jour le 24 janv. 2019

La chute des taux de crédit logement se poursuit

L'Observatoire Crédit Logement à présenté ce jeudi 21 juillet les chiffres des taux du crédit logement pour le deuxième trimestre 2016. L'Observatoire analyse la quasi-totalité des établissements distributeurs de crédits avec 101 700 dossiers de prêts accordés analysés en 2016.

Il en ressort une diminution importante, durable et généralisée des taux d'intérêt. En effet la moyenne trimestrielle globale des taux est de 1,69% au deuxième trimestre 2016 contre 2,04% pour le premier trimestre 2016, soit une diminution de 35 point de base!

Cette forte diminution a bénéficiée à toutes les durées de prêts, même les durées les plus longues jusque 25 ans, ainsi que pour l'ensemble du marché, du neuf, de l'ancien et celui des travaux. Elle est la conséquence de la faiblesse des taux sur les marchés obligataires et le choix des banques centrales de réaffirmer leurs politiques monétaire notamment au regard des récents évènements comme le Brexit. 

La durée moyenne des prêts est de 211 mois soit 17 ans et 6 mois pour le deuxième trimestre 2016, une durée élevée qui permet d'amortir la chute des taux et son effet négatif pour les établissement de crédit. 

Dans ce contexte de taux d'intérêts très bas et avec le soutient important des pouvoirs publics, le montant de production de prêts n'a cessé d'augmenter sur un an glissant, d'autant plus sur le marché du neuf avec une augmentation de 15,5% par rapport au 1er trimestre 2016. Toutefois le nombre de dossiers de prêt accordés sur la même période est en baisse de 8,6 %.

Zoom sur le marché du neuf 

En comparaison avec le second trimestre 2015, le montant global moyen des crédits accordés sur le marché du neuf à augmenté ainsi que le cout moyen des opérations. Avec la baisse des taux, les conditions de crédit sont aujourd'hui excellentes, le marché du neuf s'ouvre de plus en plus aux jeunes et aux individus ayant un salaire inférieur à 3 SMIC. La part des ménages aisés parmi ceux qui empruntent sur le marché du neuf a quant à elle diminué.  

Avec une population d'emprunteurs plus jeune et des prêts d'une durée plus longue, les prêts sont donc plus risqués, cependant, l'indicateur de solvabilité de la demande atteint son niveau le plus élevé en ce deuxième trimestre 2016.  

Source : Crédit logement/CSA 

 

Restez informé(e) de toute
l’actualité de la Pierre-Papier !

Vos coordonnées seront uniquement utilisées pour vous communiquer des renseignements relatifs à nos services et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

DÉCOUVREZ MON COMPTE SCPI

L’outil gratuit indispensable pour suivre facilement vos investissements en SCPI

EN SAVOIR PLUS

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils