Une épargne retraite en béton grâce à la pierre-papier

Publié le 23 août 2016 par - Mis à jour le 24 janv. 2019

Une épargne retraite en béton grâce à la pierre-papier

Parvenu à l’âge de la retraite, on éprouve souvent le besoin d’y voir clair dans ses placements. Si être propriétaire de sa résidence principale permet d’éviter de verser un loyer, il est parfois aussi nécessaire d’investir pour générer un complément de retraite lorsque la pension ou le plan épargne (Perp, PEA, contrat d’assurance vie ou de capitalisation) sont insuffisants et que l'on souhaite augmenter le montant de sa retraite de base. 

Avant le départ à la retraite, pendant sa vie active, la prévoyance est de mise. Puis vient l'âge où on demande à connaître ses droits à la retraite auprès de la Cnav ou de la Carsat. Au moment où on reçoit son relevé individuel de situation, on a parfois de mauvaises surprises.Comment parvenir à augmenter le montant de la retraite, lorsque les régimes de retraites complémentaires sont sous pression, la pension de retraite diminue et qu'une réforme des retraites et de la caisse de retraite devient nécessaire ? L'immobilier peut être d'un grand secours mais l'information retraite manque souvent à ce sujet.

Il est de plus en plus rare de partir avec une retraite à taux plein.Compléter sa retraite en investissant dans la pierre est donc monnaie courante ! Cependant le patrimoine immobilier ne prend pas toujours la forme à laquelle on pense habituellement. La pierre-papier (SCPI) est parfois plus adaptée qu’un investissement en direct pour préparer son plan retraite.

 

Besoin d'un complément de revenus à ma retraite

Préparer retraite_pierre papierEn France, la pierre est considérée comme une valeur sûre pour épargner. Pourtant, un investissement locatif n’est pas toujours la meilleure option. Un tel investissement représente en effet un certain nombre de contraintes : recherche du bien puis d’un financement lorsque celui-ci est acheté à crédit, diffusion d’une petite annonce, sélection des dossiers de locataires, réalisation des formalités d’entrée et de sortie...

De plus, la rentabilité escomptée n’est pas toujours au rendez-vous. Dans les grandes agglomérations où les prix sont élevés, il faut parfois plusieurs dizaines d’années pour amortir son achat. Sans compter que les locataires peuvent se révéler mauvais payeurs et peu scrupuleux lorsqu’ils ont affaire à des bailleurs âgés.

D’autres formes d’immobilier existent

L’investissement locatif se prête donc parfois davantage à un objectif de défiscalisation plutôt que de rendement. Doit-on pour autant en conclure que l’immobilier n’est pas la solution adéquate pour préparer sa retraite ? Pas forcément car d’autres formes d’immobilier existent comme la pierre-papier. La pierre-papier peut prendre trois formes différentes : les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), les organismes communs de placement immobilier (OPCI) et les sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC). Parmi les différents produits d’épargne, les SCPI sont très répandues et permettent d’investir en mutualisant le risque.

Avec quels objectifs investir en SCPI ?

L’objectif principal, lorsqu’on investit en SCPI, est de s’assurer un complément de revenu à la fois stable et élevé. Ce qui n’est pas forcément le cas des autres placements ou revenus comme la rente viagère, la plan d’épargne retraite populaire, le perco, les fonds en euros ou encore l’épargne salariale. Ces dernières années, le rendement des SCPI a tourné autour de 5%. Reste ensuite à sélectionner le type de support qui vous correspond le plus : SCPI à capital fixe ou à capital variable, SCPI de rendement ou SCPI fiscale, SCPI de bureaux ou SCPI de logements... Vous avez peut-être entendu parler des contrats retraite Madelin qui permettent de bénéficier d’une déduction fiscale des primes versées. Les SCPI peuvent aussi, d’une certaine manière, permettre une déduction fiscale de l’épargne retraite. MeilleureSCPI.com met à votre disposition un simulateur et vous accompagne afin d’élaborer la meilleure stratégie de placement pour partir à la retraite en toute tranquilité !

 

Investir en direct vs. investir en SCPI

  En direct En SCPI
Constitution d’un patrimoine transmissible Oui Oui
Possibilité d’habiter son bien locatif Sous certaines conditions Non
Revenus réguliers Risque de vancace locative Oui
Valeur de placement stable Risque lié à l'emplacement Oui
Montant de l’investissement initial Elevé A partir de 5000 €
Gestion locative A la charge directe du bailleur Déléguée à des professionnels
Fiscalité des revenus Impôt sur les revenus et les prélèvements sociaux Impôt sur les revenus et prélèvements sociaux

 

Simulation SCPI

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils