Comment réduire de manière significative le coût de votre assurance de prêt ?

Publié le 27 juin 2018 par - Mis à jour le 24 janv. 2019

L'assurance de prêt pèse en moyenne entre 15% et 35% du coût global d'un crédit immobilier, soit le deuxième poste de frais après les intérêts d'emprunt. La législation permet de choisir librement le contrat et offre ainsi des leviers pour réduire drastiquement la charge financière que représente l'assurance de prêt.

 

L’assurance déléguée pour économiser

La loi Lagarde autorise la mise en concurrence des offres d'assurance emprunteur. Depuis septembre 2010, vous n'êtes plus contraint de souscrire le contrat groupe de votre banque. Cette opportunité vous permet de choisir la formule et d'alléger ainsi le coût global de votre crédit immobilier de plusieurs centaines voire plusieurs milliers d'euros.

La délégation d'assurance répond à une règle de base : le contrat externe doit être au moins équivalent en termes de garanties à celui proposé par la banque. A partir de ce principe intangible, vous pouvez comparer les offres entre elles grâce aux comparateurs en ligne, en tenant compte des éléments suivants :

  • le niveau de garanties exigé par la banque prêteuse
  • le taux annuel effectif de l'assurance
  • le montant total de l'assurance
  • le montant mensuel de l'assurance.

La banque doit vous remettre obligatoirement une fiche standardisée d'information qui vous renseigne sur les garanties souhaitées pour vous accorder le prêt.

Les offres déléguées sont jusqu'à 3 fois moins chères que les contrats bancaires. Il suffit de comparer en ligne les contrats d’assurance emprunteur et de trouver le moins cher et le plus adapté à votre profil : quel que celui-ci, il existe une couverture adaptée au juste prix. La performance des contrats individuels en délégation s'explique aussi par le mode de tarification. L'assureur applique le taux d'assurance sur le capital restant dû : la cotisation d'assurance diminue au fil des remboursements. Au terme du prêt, le coût est inférieur à celui d'un contrat groupe, calculé sur le capital emprunté.

 

Bien choisir ses garanties

L'équivalence de niveau de garanties est un préalable à l'acceptation du prêteur. La réglementation encadre cette notion, imposant aux établissements bancaires de délimiter leurs garanties à partir d’une liste définie, de les rendre publiques sur tous leurs supports commerciaux et d'argumenter tout refus sur cette seule base. L'assurance de prêt reste néanmoins un produit complexe en dépit des efforts entrepris par le législateur pour faciliter la comparaison des contrats. Seul un expert en assurance de prêt peut appréhender l'étendue des garanties exigées d'égal à égal avec le banquier.

Le coût de l'assurance emprunteur dépend de votre âge, de votre état de santé, de votre profession, de la pratique de loisirs ou d'activité à risques et de la nature de votre projet immobilier. Les garanties décès-invalidité (PTIA ou perte totale et irréversible d'autonomie) forment le socle de toute couverture. S'y ajoutent en fonction de votre situation et du niveau de couverture souhaité les garanties suivantes :

  • IPT (invalidité permanente totale)
  • IPP (invalidité permanente partielle)
  • ITT (incapacité temporaire de travail)

et éventuellement la garantie perte d'emploi.

Des exclusions peuvent s'appliquer sur certaines garanties, pour affection disco-vertébrale ou pour troubles psychiques par exemple. En étant accompagné d'un courtier spécialisé, vous vous donnez toutes les chances d'optimiser votre couverture d'assurance emprunteur, c’est-à-dire d’être protégé dans toutes les situations, et de payer le juste prix. L'intermédiaire vous guide durant toutes les démarches et sélectionne pour vous les formules qui correspondent à vos besoins au tarif le plus compétitif du marché.

 

Changer d'assurance emprunteur

Même en cours de prêt, vous pouvez réduire le coût de votre assurance. Depuis janvier 2018, vous êtes autorisé à changer de contrat chaque année à l'échéance (amendement Bourquin de la loi Sapin II). Là encore, la délégation s'avère efficace pour trouver les meilleures garanties tout en réalisant d'importantes économies. Magnolia.fr a estimé que cette réforme fondamentale pour les emprunteurs dans l'exercice de leur libre choix de l'assurance permet d'économiser en moyenne 2 700€ par an.

Si les établissements bancaires ne vont pas vous laisser facilement changer de contrat au profit d’une délégation, là encore un accompagnement est nécessaire pour pouvoir répondre aux refus illégitimes des banques. Pour rappel, ce serait entre 600 millions et 1 milliard d’euros de primes qui pourraient changer de main grâce à l’amendement Bourquin et aujourd’hui 78% des emprunteurs seraient prêts à passer le pas*.

 

*Sondage Magnolia.fr, avril 2018

Source : Magnolia.fr

Restez informé(e) de toute
l’actualité de la Pierre-Papier !

Vos coordonnées seront uniquement utilisées pour vous communiquer des renseignements relatifs à nos services et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

DÉCOUVREZ MON COMPTE SCPI

L’outil gratuit indispensable pour suivre facilement vos investissements en SCPI

EN SAVOIR PLUS

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils