Les clés d’un investissement locatif réussi

Publié le 29 avr. 2019 par Jonathan - Mis à jour le 29 avr. 2019

L’investissement locatif suscite toujours autant l’engouement des Français en quête de placement rentable. Entre l’immobilier neuf et l’ancien, la question du choix reste difficile pour les investisseurs. Aussi, nous vous proposons les clés pour réussir un investissement dans l'immobilier locatif.

 

Investir dans l’immobilier ancien

L’immobilier ancien est un bien existant de plus de 5 ans, déjà occupé ou pas. Contrairement aux idées reçues, un actif ancien peut être relativement récent, c’est-à-dire avoir 6 ou 7 ans. Le principal avantage de l’immobilier ancien porte sur la disponibilité du bien.

L’acquisition se fait rapidement et le prix du bien s’avère plus abordable que dans le neuf. Entre la signature de la promesse de vente et la signature définitive, l’investisseur doit compter seulement deux à trois mois. L’immobilier locatif ancien demande également moins de capacités de projection, en privilégiant un actif avec un locataire en place. Une stratégie d’investissement pour se préserver des vacances locatives.

Par ailleurs, un actif ancien à rénover peut constituer une opportunité d’investissement locatif réussi. En fonction des travaux à venir, la rénovation immobilière donne accès à un avantage fiscal : le déficit foncier. Outre la réduction d’impôt, la réalisation de certains travaux permet aussi de bénéficier de différentes aides financières. C’est notamment le cas pour les travaux d’amélioration du bilan énergétique des bâtiments.

 

Investir dans l'immobilier neuf

Selon le Code général des Impôts, l’immobilier neuf est un bien de moins de 5 ans, fraîchement livré, jamais occupé ou ayant fait l'objet d'une transaction. Pour investir dans l’immobilier locatif, l’acquisition se fera clé en main ou en VEFA. Pour acheter un bien en VEFA, le critère temps entre la réservation du bien et sa livraison n’est pas à négliger. Dans certains cas, la durée de livraison peut aller jusqu’à 2 ans ou plus.

Cependant, l’achat d’un bien neuf offre de nombreuses garanties pour l’investisseur. L’actif est conforme aux dernières normes en vigueur en termes de sécurité, d’accessibilité et de performance énergétique. De plus, l’investisseur profite de diverses garanties, notamment pour des défauts d’ordre esthétique ou des défauts dans les équipements. Il s’agit d’une garantie biennale ou garantie de bon fonctionnement. Pour les défauts de construction majeurs, l’acquéreur bénéficie d’une garantie décennale.

Concrètement, l’investissement dans le neuf préserve l’investisseur d’éventuels travaux pendant 10 ans. Cependant, le prix de l’immobilier neuf reste assez élevé. Pouvant s'éléver jusqu'à 40 % plus important que dans l’ancien. Outre le budget, la qualité du bien conditionne également la réussite de l’investissement.

 

DÉCOUVREZ MON COMPTE SCPI

L’outil gratuit indispensable pour suivre facilement vos investissements en SCPI

EN SAVOIR PLUS

articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils