Le financement de leur retraite inquiète 65 % des Français

Publié le 28 févr. 2019 par Jonathan - Mis à jour le 28 févr. 2019

Le 4e baromètre de l’épargne immobilière de Perial et l’IFOP révèle que de plus en plus de Français envisagent de financer eux-mêmes leur retraite. Entre le gel du taux du Livret A et les réformes recentes, l’épargne immobilière séduit en tant que produit rassurant pour bien vieillir. Cette solution retraite qui émerge permet aux épargnants de se constituer une retraite complémentaire.

 

Face aux réformes des retraites, l'immobilier rassure 

Une étude menée conjointement par Perial et l’IFOP dévoile l’intérêt grandissant que les Français ont pour la pierre. Sans connaître le contenu exact de la réforme du système de retraite, les Français prédisent une baisse de la pension retraite. 65 % des Français ont même la conviction de devoir recourir à un financement personnel en complément de retraite. Les Franciliens sont 69 % à juger indispensable de mettre en place un plan d’épargne pour financer leur retraite.

Dans un contexte de tensions sur le pouvoir d’achat, du gel du taux du Livret A et du retour de l’inflation, l’épargne immobilière représente une alternative solide pour préparer l’avenir. C’est donc sans surprise que les résultats de l’étude révèlent une légère hausse de +0,3 point de l’épargne immobilière en France. Une hausse particulièrement constatée chez les Franciliens, CSP+, les jeunes, les épargnants confirmés et détenteurs d’un patrimoine supérieur à 30 000 €.

L’immobilier gagne ainsi en notoriété (+6 points), possession (+1 point) et en attractivité. Pour les Français, l’épargne immobilière demeure une valeur refuge et un produit sécurisant pour bien partir à la retraite. La pierre est associée aux rendements pertinents et attractifs permettant de se constituer un patrimoine de sécurité. L’épargne immobilière est ainsi perçue comme étant un « produit de retraite par excellence » par 64 % des Français, faisant face à un régime de retraite incertain.

 

Les SCPI, une source de pouvoir d'achat  

Malgré la progression du niveau de possession immobilière en 2018, le placement immobilier a perdu de la vigueur en raison de la hausse des prix au m². Le niveau de possession de parts en SCPI est quant à lui resté stable à 19 % en matière d’épargne immobilière. Il convient en effet de préciser que les SCPI constituent une source de pouvoir d’achat pour les épargnants souhaitant préparer leur départ à la retraite.

L’acquisition de parts en SCPI est une alternative intéressante d’épargne immobilière. Ce type de placement immobilier est accessible à partir de quelques centaines d'euros, soit à des prix plus abordables que l’immobilier direct. Les risques sont mutualisés, et l’épargnant a la possibilité de diversifier ses placements. L’épargnant n’a pas à faire face aux inconvénients de gestion, et se constitue des compléments de revenu grâce à ses investissements locatifs.

Les SCPI proposent également des rendements attrayants, un revenu proche de 5 % de la valeur de l’investissement distribué chaque année. Ces revenus locatifs vont constituer un complément de revenus aux indemnités de fin de carrière. Pour leurs investissements immobiliers, les Français semblent avoir une appétence particulière pour le Grand Paris, après Bordeaux, Lyon, et Nantes. Les Franciliens pour leur part placent le Grand Paris en haut du classement (66 %).  

Outre ces métropoles jugées les plus attractives de France, grâce aux SCPI européennes, les épargnants français et franciliens peuvent désormais accéder aux marchés immobiliers étrangers. 

 

Source : Communiqué de presse – Perial

DÉCOUVREZ MON COMPTE SCPI

L’outil gratuit indispensable pour suivre facilement vos investissements en SCPI

EN SAVOIR PLUS

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils