Les Français face au confinement : étude, analyse et perspectives

Publié le 23 avr. 2020 par - Mis à jour le 23 avr. 2020

Etude_BNP_Paribas_Real_Estate_:_les_habitudes_des_Français_face_au_confinement

En plein confinement, BNP Paribas Real Estate lève le voile sur les résultats de la première vague d’une enquête barométrique, menée avec l’institut IFOP. Cette étude porte sur les habitudes des Français en plein confinement, notamment sur les aspects logement, travail et consommation.

 

Les Français face au confinement

Le leader européen de services immobiliers pour les particuliers et les entreprises, BNP Paribas Real Estate vient de publier son analyse sur le confinement en France. L’étude menée avec l’IFOP (Institut Français d’Opinion Publique) dévoile les comportements des Français en plein confinement.

 

72 % des Français vivent bien le confinement

Malgré le contexte actuel, le confinement est globalement bien vécu en France. Près de 72 % des Français déclarent bien vivre la situation, bien qu’elle redéfinisse les idéaux. Le confinement est toutefois vécu différemment selon le niveau de vie, le type de foyer et l’âge.

  • Les populations les plus modestes ne sont que 61 % à bien vivre les restrictions en place, contre 79 % des catégories les plus aisées. Les foyers les plus modestes souffrent le plus du confinement.
  • 75 % des personnes en couples ont un ressenti positif du confinement, contre 67 % des personnes seules. 68 % des foyers de plus de 3 personnes et 71 % des foyers de 4 personnes, et plus, vivent bien le confinement.
  • Plus l’âge est avancé, plus le confinement semble bien vécu, déclarent 80 % des 65 ans et plus, contre 65 % des 18-24 ans des confinés.

 

Un nouveau regard sur le logement

86 % des personnes ayant répondu à l’étude estiment que leur logement est adapté au confinement. L’espace extérieur, comme un jardin, un balcon ou une terrasse justifie notamment la conformité du logement selon les confinés. Toutefois, 56 % des personnes interrogées affirment l’évolution des critères de leur logement idéal.

  • 81 % des Français accordent désormais plus d’importantes aux espaces ouverts vers l’extérieur et la nature.
  • 95 % des Français habitant en zone rurale portent un regard plus positif sur leur logement, conte 78 % des Franciliens.
  • Avant le confinement, 22 % des Français avaient un projet immobilier. 4 % d’entre eux ont dû annuler leur projet, 14 % le maintiennent, mais avec du retard, contre 4 % maintenant dans les délais prévus.

Les Français dessinent aujourd’hui autrement les contours de leur habitat idéal. A force de rester chez eux, ils perçoivent mieux leur « manque » au quotidien. Les futurs propriétaires envisagent différemment leur achat immobilier, en termes de localisation, espaces privés, etc.

La période de confinement, si elle est bien vécue par une majorité de Français, permet malgré tout de réévaluer les critères d'appréciation de son logement. A force de rester chez eux, les Français perçoivent mieux ce qui leur manque au quotidien, et dessinent les contours de leur habitat idéal. Ouverture vers l’extérieur et la nature, localisation, plus d’espaces communs et privés : une chose est sûre, les futurs propriétaires envisageront différemment leur achat immobilier. C’est en écoutant ces évolutions structurantes pour le marché que nous saurons répondre au mieux à ces nouvelles attentes, et imaginer la ville de demain

Le travail confiné, moins efficace

Si le confinement est globalement bien vécu sur le plan personnel, les avis divergent concernant les aspects professionnels. 4 actifs sur 102 constatent que le travail confiné s’avère moins efficace. Le télétravail en confinement n’a, en effet, rien du télétravail classique. 53 % des actifs ont le sentiment d’être moins productif, tandis que 51 % évoquent la difficulté à se concentrer.

  • Seul 1 actif sur 10 pense mieux travailler en confinement, contre 39 % des actifs estimant moins bien travailler en confinement.
  • 41 % des actifs annoncent le manque des échanges professionnels avec les collègues et 27 % celui des outils de travail.
  • Pour 28 % des actifs travaillant de chez eux, la distinction plus forte entre vie personnelle et vie professionnelle leur fait défaut.
  • Alors que les réunions ne manquent qu’à 1 actif sur 10, 48 % souhaitent plus de flexibilité dans l’organisation de leur temps de travail après le confinement.
  • 53 % des interviewés souhaitent davantage de journées en télétravail à l’issue de la crise.

Cependant, le travail confiné présente aussi ses avantages. 56 % des actifs interrogés citent la suppression du temps de transport et 44 % la flexibilité des horaires de travail.

 

Les habitudes de consommation bouleversées

La période de confinement bouleverse de manière très concrète les habitudes de consommation des Français. Avec la fermeture des commerces de quartier et la baisse des livraisons, les ménages s’orientent vers la consommation locale et solidaire. Les Français se tournent vers ces alliés de confiance, également moteurs de l’économie du pays.

  • 65 % des Français ont plus recours aux commerces de quartier par solidarité. Alternativement, les ménages privilégient le click and collect des commerçants pour les soutenir financièrement.
  • 27 % des interrogés indiquent se rendre davantage dans les commerces de proximité et limitent les commandes en ligne.
  • 35 % des Français diminuent les commandes alimentaires en ligne livrées à domicile.
  • 57 % voient le confinement comme une occasion de tester une consommation plus locale, contre 27 % qui voient même changer leurs habitudes.
  • À l’issu du confinement, 35 % des Français souhaitent davantage fréquenter les commerces de quartier.
  • 45 % déclarent avoir moins recours aux services de livraison de repas ces dernières semaines. Alors que l’après-confinement est déjà dans les esprits de tous, 38 % souhaiteraient diminuer le recours à ces services à l’issue de la période de restrictions.

Le confinement génère des évolutions significatives dans les comportements de consommation des Français, qui se tournent vers des alliés de confiance, également moteurs de l’économie du pays, à l’instar des commerçants de proximité et des produits locaux. Si l’on s’interroge sur la durabilité de ces transformations, nous pouvons être sûrs que ces bouleversements vont amener à repenser le commerce en centre-ville : plus durables, plus connectés, plus serviciels… Ces mutations feront rentrer le commerce de centre-ville dans une nouvelle ère.

BNP Paribas Real Estate, l’immobilier d’un monde qui change

Acteur majeur de la ville en Europe, BNP Paribas Real Estate se positionne en tant que leader des services immobiliers. En première ligne pour contribuer à la préparation de la ville post-confinement, il anticipe les mutations à grandes échelles.

 

Focus sur BNP Paribas Real Estate

BNP Paribas Real Estate, une société du Groupe BNP Paribas, couvre l’ensemble du cycle de vie d’un bien immobilier. Il fournit des services immobiliers pour l’immobilier résidentiel et commercial : promotion, transaction, conseil, expertise, Property Management et Investment Management. Depuis quelques années, BNP Paribas Real Estate participe activement à la création d’une ville durable.

Dans le contexte actuel, la société de services immobiliers est en première position pour favoriser les dynamiques solidaires et agiles, tout en œuvrant à fabriquer une ville post-confinement résiliente et inclusive. Le confinement génère des interrogations sur les schémas urbains, révélant l’enjeu de l’immobilier mixte et réversible.

 

Les chiffres clé de BNP Paribas Real Estate

Les_chiffres_clé_de_BNP_Paribas_Real_Estate

 

L’étude menée par BNP Paribas Real Estate et l’Ifop dévoile les évolutions significatives des habitudes des Français pendant voire après le confinement. Les critères d’appréciation des logements sont réévalués, tandis que le commerce de centre-ville rentre dans une nouvelle ère. Cependant, la durabilité de ces mutations demeure incertaine.

 

MeilleureSCPI.com vous recommande :

 

En savoir plus sur la société de gestion

 

Source : Communiqué de presse - BNP Paribas Real Estate - Avril 2020

Restez informé(e) de toute
l’actualité de la Pierre-Papier !

Vos coordonnées seront uniquement utilisées pour vous communiquer des renseignements relatifs à nos services et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

LA SCPI Accimmo Pierre VOUS INTÉRESSE ?

Nos conseillers sont prêts à vous accompagner,
n’hésitez pas à nous contacter.

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils

demande de renseignements

Afin de recevoir plus de renseignements sur la SCPI Accimmo Pierre, merci de bien vouloir nous indiquer vos coordonnées :

Vos coordonnées

Vos coordonnées seront uniquement utilisées pour vous communiquer des renseignements relatifs à nos services et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à MeilleureSCPI.com - Service Informatique et Liberté ,4 rue de la Michodière 75002 Paris ou à informatiqueetliberte@meilleurescpi.com.

Votre message

demande de renseignements

MERCI !
votre demande a bien été prise en compte

Un conseiller MeilleureSCPI.com vous contactera très prochainement. Si vous ne voyez pas notre email de confirmation, vérifiez votre courrier indésirable.

Pour suivre facilement vos placements en SCPI, rendez-vous sur...
Mon compte SCPI MeilleureSCPI.com
CRÉER UN COMPTE