Pourquoi investir dans les SCPI Déficit Foncier ?

Publié le 4 déc. 2018 par Jonathan .
Mis à jour le 30 nov. 2018

Pourquoi_investir_dans_les_SCPI_Déficit_foncier

Mis à part les avantages fiscaux du droit commun, les épargnants souscrivant à une SCPI Déficit Foncier profitent d’une réduction d’impôt intéressante. Dans un tel véhicule, les charges de travaux et d’entretien peuvent être déduites des revenus fonciers.

 

SCPI Déficit Foncier : une économie fiscale à la clé

Si les SCPI Déficit Foncier suscitent l’engouement des épargnants, c’est surtout pour les avantages fiscaux qu’elles offrent. Dans le cadre de ce placement, les charges liées aux travaux peuvent en effet être déduites des revenus fonciers.

En pratique, le montant des travaux réalisés sur les actifs acquis par la SCPI Déficit Foncier peut être déduit du revenu imposable dans la limite des 10 700 €. Pour l’heure, ce mécanisme n’est pas encore concerné par les plafonnements des niches fiscales. L’excédent de déficit n’est cependant pas perdu puisque l’épargnant peut le reporter sur ses revenus fonciers sur les 10 prochaines années.

En somme, le déficit foncier constitue pour les épargnants investissant en SCPI un outil de défiscalisation complémentaire. Ils pourront en effet effacer une partie de leurs revenus fonciers sans contrainte de temps.

 

SCPI Déficit Foncier : investisseurs concernés et charges éligibles

Investir dans une SCPI Déficit Foncier ne profite pas à tous les épargnants, ce sont ceux qui sont fortement imposés qui sont les plus avantagés. L’investissement profite surtout à ceux qui ont une lourde fiscalité. En effet, il leur offre une économie d’impôt allant jusqu’à 45 %, étant donné que le montant des travaux sera déduit sur la tranche de charge marginale d’imposition. Par ailleurs, le placement dans une SCPI Déficit Foncier peut être financé par un crédit immobilier.

Investir en Déficit Foncier ouvre également droit à la déduction du montant des travaux liés à l’exploitation de l’actif sur vos revenus fonciers positifs, sans plafond et sans limitation dans le temps. Puisque le dispositif du Déficit Foncier vise surtout une aide à la rénovation de bien, les travaux éligibles sont limités. Les charges déductibles sont notamment les dépenses de réparation, d’amélioration, d’entretien et d’agrandissement. L’épargnant doit conserver ses parts pendant un délai minimum de 3 ans pour profiter du dispositif.

 

 

Archives

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils