Préparez votre transmission grâce aux SCPI !

Publié le 19 août 2019 par Jonathan - Mis à jour le 19 août 2019

Reconnues pour leur bon rapport rendement-risque, les SCPI permettent de réaliser des placements immobiliers facilement et en accord avec leur capacité d’épargne. De plus, les épargnants sont exemptés de toute gestion de patrimoine tout en jouissant de revenus fonciers. Mais la Pierre-Papier est également vu comme le meilleur outil pour préparer sa transmission patrimoniale. 

 

Avec la SCPI, intégrez votre patrimoine dans l’actif successoral 

Outre les avantages sur la fiscalité et la possibilité de se constituer un patrimoine facilement, un investissement immobilier en SCPI offre  également un autre atout. Ces véhicules sont un facilitateur de donation fractionnée, mais aussi de transmission de patrimoine. Pour un épargnant qui a réalisé un placement immobilier en SCPI, il est plus simple de départager son patrimoine immobilier locatif à ses héritiers. Les parts de SCPI faisant partie du patrimoine immobilier d’un épargnant, leur transmission aux héritiers est bel et bien possible. 

Plus encore, en terme de transmission de patrimoine, la Pierre Papier offre plus de souplesse par rapport à l’immobilier direct. Il est possible pour l’épargnant de départager ses biens SCPI en parts égales pour différents héritiers. Une souscription à des parts équivalant au nombre d’héritiers simplifiera encore plus le partage des parts entre les héritiers. 

 

La SCPI permet de préparer à l’avance la succession 

Pour anticiper la transmission de votre patrimoine immobilier locatif, les SCPI sont encore la meilleure solution. L’investisseur en SCPI peut se tourner vers le démembrement de propriété pour préparer la transmission des biens à ses successeurs. Les SCPI étant principalement investies en immobilier locatif, l’épargnant peut démembrer ses parts en nue-propriété et usufruit. Il peut ainsi transmettre dans un premier temps la nue-propriété de ses parts à ses héritiers. Il garde l’usufruit pour percevoir les dividendes issus des loyers, et versés par la société de gestion trimestriellement. Au moment de la succession, les héritiers récupéreront la pleine propriété des parts de SCPI. La valeur des parts retenues sera décotée en fonction de l’âge de l’usufruitier au jour de la donation.

Il faut noter que les donataires de parts de SCPI reçoivent des parts de biens immobiliers net de charges. Il faut également savoir que par rapport à l’immobilier détenu en direct. Les risques d’indivisions étant nuls, l’héritier peut disposer de son bien immobilier comme bon lui semble. 


 

DÉCOUVREZ MON COMPTE SCPI

L’outil gratuit indispensable pour suivre facilement vos investissements en SCPI

EN SAVOIR PLUS

Articles similaires

MON COMPTE SCPI :
L’OUTIL IDÉAL POUR SUIVRE
SES INVESTISSEMENTS
créer un compte
conseils